Sélection de la marque

Sélection de la marque:

A brand of Bouygues Energies & Services
Kummler+Matter EVT
A brand of Bouygues Energies & Services
Helion

Prime Tower - Intervention en matière de sécurité

20.09.2021Bouygues Energies & Services

(La vidéo n'est disponible qu'en allemand)

En savoir plus sur notre offre de Facility Management
Les interventions de secours dans et près des tours d’habitation placent les organismes d’urgence, tout comme les gérants d’immeubles, devant de grands défis. Afin d’être armée face aux cas critiques, Schutz & Rettung Zürich s’est entraînée à sauver des collaborateurs de l’équipe de nettoyage, depuis une plateforme de nettoyage des vitres à la Prime Tower, à une hauteur d’environ 80 mètres. 

 

 

«La chaleur de la surface de la tour constitue un sérieux problème surtout au cours des mois d’été», a expliqué dès le départ Andi Birrer, chef des opérations chez Schutz & Rettung Zürich, à la foule médiatique présente. La surface verte d’environ 21'000 m² de la Prime Tower est constituée de 4'388 éléments de façade individuels. Pendant les jours de canicule en été, celle-ci peut se réchauffer jusqu’à 100°C. C’est un problème pour le matériel utilisé lors des interventions, comme pour les équipes de secours elles-mêmes. 

 

Au moins, le problème lié à la chaleur n’était pas de mise en ce vendredi matin d’été. Les températures étaient clémentes lorsque les secouristes en hauteur de Schutz & Rettung Zürich sont arrivés devant la Prime Tower, où ils ont été immédiatement accueillis par Michi Isenring, chef de mandat Facility Management Zurich ouest de Bouygues Energies & Services en Suisse. Depuis 2010, Bouygues Energies & Services fournit intégralement l’ensemble des prestations de Facility Management en matière de technique et d’infrastructure dans l’ancien plus grand bâtiment de Suisse pour le compte de la propriétaire Swiss Prime Site.  

Un mandat ambitieux

L’exploitation du point de repère à 126 mètres de haut de la ville de Zurich implique de la part du fournisseur des exigences très élevées en termes de technique de sécurité et du bâtiment. En tant que mandataire en chef, Michi Isenring est responsable depuis 2017 du bon déroulement des procédures à la Prime Tower. Bien que l’exercice en attente soit aussi un test critique pour la qualité de l’organisation sur site, il ne s’est pas montré nerveux. «Puisque Bouygues Energies & Services accorde la plus grande priorité au thème de la sécurité, et que mon équipe et moi investissons beaucoup de temps dans l’entraînement pour le bon déroulement des procédures, je suis très confiant que les exercices se passeront sans incident. Par ailleurs, j’ai évidemment la plus grande confiance dans les spécialistes de Schutz & Rettung Zürich et dans le matériel de travail», a-t-il ajouté. 

 

L’unité spécialisée dans le sauvetage en hauteur des sapeurs-pompiers professionnels de la ville de Zurich compte environ 20 collaborateurs. Ils disposent tous d’une expérience dans le secourisme en montagne, et ce sont des alpinistes familiarisés avec les situations dangereuses en altitude. L’exercice a eu lieu ce matin-là en deux séquences, au cours desquelles le sauvetage des collaborateurs de l’équipe de nettoyage a été simulé depuis une plateforme de façade. Au cours de la première séquence, les secouristes en hauteur se sont assurés depuis le toit de la Prime Tower de 36 étages jusqu’à la plateforme située au 23e étage. La deuxième séquence prévoyait le sauvetage à hauteur du 8e étage, celui-ci également depuis le toit. Dans le deuxième cas, un collaborateur BYES a assumé le rôle de la personne à sauver de façon réaliste. Le service spécialisé dans le nettoyage chez Bouygues Energies & Services passe en effet environ un mois dans l’année à nettoyer la façade extérieure de la tour d’habitation. 

Exercice exigeant – pour l’humain et le matériel

En plus des chaleurs élevées, des vents forts sur la façade exposée posent également problème pour l’évacuation. Les conditions à une telle hauteur sont de plus très contraignantes pour le matériel utilisé lors de l’intervention – aussi bien pour la plateforme de la façade que pour le dispositif de descente utilisé. Après que le dispositif de descente a été fixé à une grue propre au toit, le secouriste en hauteur, en accord avec le chef des opérations, se déplace vers le bas équipé d’un harnais de sécurité, pour rejoindre le collaborateur de l’équipe de nettoyage qui joue la victime. Celui-ci a été accompagné pendant les deux séquences par un secouriste en hauteur de Schutz & Rettung Zürich qui a supervisé le sauvetage et est resté à ses côtés en tant qu’encadrant. Après que le secouriste en hauteur a atteint le collaborateur, celui-ci a d’abord été soigné, avant d’être sécurisé au moyen d’un dispositif spécial au harnais de sécurité du sauveteur, puis être transporté. Le transport se fait toujours en descente dans la mesure du possible. Cela s’organise plus facilement et le patient ou la patiente parvient ainsi directement à l’ambulance. Le fait de passer la personne à sauver par-dessus la balustrade serait plus difficile à réaliser parce que cela nécessiterait un point d’ancrage plus élevé. Le deuxième exercice a eu lieu selon le même principe, bien que la plateforme se trouve à seulement environ 20 mètres au-dessus du sol, directement sous un élément en porte-à-faux de la tour, ce qui constitue un défi supplémentaire. Dans les deux cas, tous les participants sont retournés indemnes au sol. 

La sécurité au travail jouit d’une priorité élevée

Un autre élément déterminant pour le succès d’un sauvetage lors d’un cas critique, en plus de la prestation des sapeurs-pompiers, est notamment la collaboration avec les organismes responsables de l’exploitation du bâtiment. En plus du fait de s’entraîner à réaliser consciencieusement les procédures, une réaction rapide et ciblée du Facility Management est nécessaire. «Penser à la sécurité fait partie de notre identité chez Bouygues Energies & Services. De tels exercices sont donc essentiels pour contrôler toutes les procédures et pour nous améliorer constamment. C’est toutefois notre volonté de ne pas laisser émerger de telles situations, grâce à une réflexion prudente et vigilante, à une planification et à une action appropriées. Je remercie Schutz & Rettung Zürich et mes collaborateurs pour l’agréable lien de confiance lors de la planification et de la mise en œuvre de ceentraînement», résume le chef des opérations Michi Isenring. 

Entretien avec Michael Isenring, responsable du mandat Zurich Ouest

(La vidéo n'est disponible qu'en allemand)